Posted by Victor d'Autodidaxy ● 20/02/18 22:40

La différence entre amateurs et professionnels

La différence entre amateurs et professionnels

Comment se fait-il que certaines personnes paraissent réussir autant de choses, quand le commun des mortels galère à ne pas procrastiner ?

La réponse est complexe.

Dans beaucoup de cas, l’état d’esprit joue énormément, surtout quand on met face à face amateurs et professionnels.

Nous sommes en majorité des amateurs et c’est ce qui fait déjà une grosse différence !

  • Les amateurs s’arrêtent quand ils réalisent quelque chose. Les professionnels savent que ce premier succès n’est qu’un début.
  • Les amateurs ont un but. Les pros ont un processus.
  • Les amateurs pensent qu’ils sont bons partout. Les professionnels ont conscience des limites de leur cercle de compétences.
  • Les amateurs voient les feedbacks et conseils comme des critiques. Les pros savent qu’ils ont des faiblesses et cherchent la critique constructive.
  • Les amateurs apprécient une performance isolée. Les professionnels apprécient la régularité.
  • Les amateurs abandonnent à la première difficulté et pensent qu’ils sont mauvais. Pour les pros, l’échec fait parti du chemin qui les mène à la réussite et la maîtrise.
  • Les amateurs n’ont aucune idée des facteurs qui améliorent les chances de réussite. Les pros savent.
  • Les amateurs pensent que le savoir c’est le pouvoir. Les professionnels préfèrent la sagesse et les conseils.
  • Les amateurs veulent avoir raison. Les professionnels se focalisent sur le résultat.
  • Les amateurs estiment que leurs bons résultats s’expliquent par leur génie. Les pros admettent quand leur succès résulte de la chance.
  • Les amateurs pensent court-terme. Les pros, long-terme.
  • Les amateurs descendent les autres. Les professionnels rendent ceux qui les entourent meilleurs.
  • Les amateurs accusent les autres. Les professionnels prennent leurs responsabilités.
  • Les amateurs vont plus vite. Les professionnels vont plus loin.
  • Les amateurs choisissent la première idée qui leur vient en tête. Les pros savent que c'est rarement la meilleure.
  • Les amateurs pensent que la probabilité qu'ils aient la meilleure idée est haute. Les professionnels pensent que cette probabilité est basse.
  • Les amateurs voient les critiques comme des menaces. Les professionnels s'en servent pour apprendre.

Les amateurs pensent que le monde devrait fonctionner comme ils l'entendent. Les professionnels savent qu'ils doivent faire avec le monde comme il est. Les amateurs ont peur, peur d'être vulnérables et honnêtes avec eux-mêmes. Les professionnels pensent pouvoir gérer presque n'importe quelle situation. 

Si on met la chance de côté, quelle approche générera le plus de résultats positifs d'après vous ?

 

Les questions à se poser :

  • Dans quelle circonstance vous vous êtes comportés comme un amateur plutôt qu’une professionnel ?
  • Qu’est-ce qui vous freine ? Côtoyez-vous plutôt des personnes qui tombent dans la première ou la seconde catégorie ?

linchpin seth godin CTA 

Topics: Habitudes, Performance, Psychologie, Penser

Comments